The Elephant Man (1980)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

The Elephant Man (1980)

Message par Horreur-Net le Jeu 13 Juil 2006 - 11:07



Au début des années 80 , letrès célèbre David Lynch sortis un film "choc" sur nos écrans , une oeuvre boulversante : The Elephant Man . Un Homme défigurée , traité et insulté comme un animal tout au long de sa vie ...




Cette oeuvre m'a complètement boulverser et durant le film , l'on se demande comment à t'on pu faire cela à un être humain , en raison de sa tête totalement déformée ...L'homme est malheureux , au début du film il ne parle pas , mais au longs du film on va se rendre comte que cette personne et un être exeptionelle par sa sensibilité et son intelligence . Une des phrases les plus marquantes du film , est quand l'Homme-Elephant s'enfuit , une foule de personnes lui courant apprès et l'attrapèrent , l'Homme-Elephant s'écria "Mais je ne suis pas un Elephant , Je suis un Homme !!!" avec une voix véritablement touchante .Ici , Pas de tueurs , Seulement la cruauté des hommes désirant se faire de l'argent en traitant cet homme comme une bête .

Un chef d'oeuvre , sans doute un des films les plus boulversant du cinéma , je le conseille à tous ...

Note : 10/10

Vu , pas vu ? Envie de le voir ?

_________________

Démons de Lamberto Bava : Le summum de la série B underground
avatar
Horreur-Net
Administrateur/Créateur
Administrateur/Créateur

Masculin Nombre de messages : 3699
Age : 26
Localisation : Trou du c** du monde
Date d'inscription : 26/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://horreurnet.jeun.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Elephant Man (1980)

Message par Picrotal le Jeu 13 Juil 2006 - 14:55

Pour moi, l'un des meilleurs films de David Lynch, qui fait des choses vraiment intéressantes quand il prend la peine d'être compréhensible... Un film effectivement magnifique, et bouleversant... Une petite précision : le personnage ne s'écrie pas « je ne suis pas un éléphant ! » mais « je ne suis pas un animal ! »... De toute manière, Joseph Merrick (1862-1890), dont le film s'inspire, ne ressemblait pas plus à un éléphant qu'à n'importe quel autre animal, il était juste un homme au visage et au corps atrocement déformé :


Picrotal
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3695
Age : 42
Date d'inscription : 28/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Elephant Man (1980)

Message par zombie666 le Jeu 13 Juil 2006 - 18:43

Se film est vraiment bon j'ai adorer Cool
avatar
zombie666
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 672
Age : 29
Localisation : La Malbaie (québec)
Date d'inscription : 06/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

The Elephant Man

Message par Horreur-Net le Sam 15 Juil 2006 - 11:07

Moi on peut pas dire que je l'ai "adoré" mais il m'a plutot ému , un des rares films ou j'ai versez une larme ...Bon j'étais jeune ! Cool

_________________

Démons de Lamberto Bava : Le summum de la série B underground
avatar
Horreur-Net
Administrateur/Créateur
Administrateur/Créateur

Masculin Nombre de messages : 3699
Age : 26
Localisation : Trou du c** du monde
Date d'inscription : 26/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://horreurnet.jeun.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Elephant Man (1980)

Message par Picrotal le Sam 15 Juil 2006 - 13:41

Horreur-Net a écrit:Moi on peut pas dire que je l'ai "adoré" mais il m'a plutot ému , un des rares films ou j'ai versez une larme ...Bon j'étais jeune ! Cool

lol y a pas de honte à verser une larme non plus Smile Moi je chiale devant la Soupe aux choux, c'est dire ! ... Bon plus sérieusement, je me demandais, même si ta critique est drôlement bien, dans quelle mesure Elephant man est un film d'horreur ?

Picrotal
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3695
Age : 42
Date d'inscription : 28/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Elephant Man

Message par Horreur-Net le Sam 15 Juil 2006 - 14:44

Ca m'a l'air quand même d'être un film contenant des élements horrifique , il y a tellements de sous genre de l'horreur , tellements de définitions de ce mot ...Voir comment les hommes traitent cet homme ...pour moi je le considère comme un film d'horreur Smile

_________________

Démons de Lamberto Bava : Le summum de la série B underground
avatar
Horreur-Net
Administrateur/Créateur
Administrateur/Créateur

Masculin Nombre de messages : 3699
Age : 26
Localisation : Trou du c** du monde
Date d'inscription : 26/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://horreurnet.jeun.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Elephant Man (1980)

Message par Tronche-De-Cuir le Dim 16 Juil 2006 - 12:28

ce film est en noire est blanc ??? byzarre dans les année 1980 il y avait des image en couleur !!!
avatar
Tronche-De-Cuir
Possédé(e)
Possédé(e)

Masculin Nombre de messages : 671
Age : 25
Localisation : TEXAS , contré de travis
Date d'inscription : 15/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Elephant Man (1980)

Message par Picrotal le Dim 16 Juil 2006 - 13:18

pierrot3 a écrit:ce film est en noire est blanc ??? byzarre dans les année 1980 il y avait des image en couleur !!!

Oui mais le noir et blanc peut être un choix esthétique aussi, qui donne au film une certaine personnalité, une certaine aura, et une certaine beauté à l'image. C'est pareil pour La Liste de Schindler par exemple.

Picrotal
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3695
Age : 42
Date d'inscription : 28/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Elephant Man (1980)

Message par UNRATED le Dim 16 Juil 2006 - 13:28

Ferdinand a écrit:
pierrot3 a écrit:ce film est en noire est blanc ??? byzarre dans les année 1980 il y avait des image en couleur !!!

Oui mais le noir et blanc peut être un choix esthétique aussi, qui donne au film une certaine personnalité, une certaine aura, et une certaine beauté à l'image. C'est pareil pour La Liste de Schindler par exemple.

C'est exactement le film que j'allais citer moi aussi pour répondre à pierrot, La liste de Shindler utilise le n/b à son avantage avec une seule touche de couleur rouge à deux moment du film...boulversant

_________________
...AND UNCENSORED !

avatar
UNRATED
Designer
Designer

Masculin Nombre de messages : 856
Age : 30
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 28/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://geocities.com/generationchucky

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Elephant Man (1980)

Message par Tronche-De-Cuir le Dim 16 Juil 2006 - 13:52

oui je me rapelle la liste de shindler il y avait la petite fille aussi en rouge
et il y a que elle en couleur dans le film je crois .
avatar
Tronche-De-Cuir
Possédé(e)
Possédé(e)

Masculin Nombre de messages : 671
Age : 25
Localisation : TEXAS , contré de travis
Date d'inscription : 15/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Elephant Man

Message par Horreur-Net le Dim 16 Juil 2006 - 20:54

Rated R j'aime ta signature What a Face .

Sinon oué comme on l'a déja dis , le noir et blanc pour un film peut le rendre esthétique .

_________________

Démons de Lamberto Bava : Le summum de la série B underground
avatar
Horreur-Net
Administrateur/Créateur
Administrateur/Créateur

Masculin Nombre de messages : 3699
Age : 26
Localisation : Trou du c** du monde
Date d'inscription : 26/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://horreurnet.jeun.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Elephant Man (1980)

Message par Richter le Mar 19 Sep 2006 - 17:26

Une prestation absolument incroyable de John Hurt qui joue John Merrick...un film sur les apparences trompeuses qui n'est pas sans rappeler Freaks (1932) de Tod Browning.
Et tourner ce film en couleurs aurait eu beaucoup moins de charme que le NB !!

Etant en histoire de l'art, j'ai beaucoup aimé la scène où John est en train de construire la cathédrale de Westminster si ma mémoire est bonne alors qu'il n'en voit que le sommet des clochers.

Sinon concernant l'histoire de l'éléphant (sa mère aurait été violée par un pachyderme), c'est bien entendu une invention de son propriétaire...dans ce genre de numéros, on inventait toute une histoire autour des monstres (freaks)
avatar
Richter
Tueur À Gage
Tueur À Gage

Masculin Nombre de messages : 147
Age : 35
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 17/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://arts.forumculture.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Elephant Man (1980)

Message par Machiavel le Mar 19 Sep 2006 - 17:28

Quel beau film aussi triste que The Champ "Champion"

Machiavel
Alien Aliéné
Alien Aliéné

Masculin Nombre de messages : 2225
Age : 37
Date d'inscription : 24/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Elephant Man (1980)

Message par Horreur-Net le Mar 19 Sep 2006 - 18:10

Freaks , ca me dis quelque chose ca ...C'est dans le même genre qu'Elephant Man ?

_________________

Démons de Lamberto Bava : Le summum de la série B underground
avatar
Horreur-Net
Administrateur/Créateur
Administrateur/Créateur

Masculin Nombre de messages : 3699
Age : 26
Localisation : Trou du c** du monde
Date d'inscription : 26/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://horreurnet.jeun.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Elephant Man (1980)

Message par Richter le Mar 19 Sep 2006 - 18:13

avatar
Richter
Tueur À Gage
Tueur À Gage

Masculin Nombre de messages : 147
Age : 35
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 17/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://arts.forumculture.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Elephant Man (1980)

Message par X-Files_ArPaNet le Mer 20 Sep 2006 - 15:12

Elephant Man est un film bouleversant, non seulement parce qu'on y voit la cruauté des hommes mais également parce que l'Homme-Elephant exprime en nous un sentiment composite de dégout et d'attachement.
J'apprécie particulièrement la prestation excellente d'Anthony Hopkins.

Pour ce qui est du Noir & Blanc, ce choix est brillant et donne un impact plus fort au film, du fait que l'on ne se concentre plus sur la performance des maquillages mais sur la performance des acteurs et sur l'histoire.
N'oublions pas La Haine, premier film de Mathieu Kassovitz tourné en 1995. Le résultat est doublé grace à ce procédé.


Dernière édition par le Mer 20 Sep 2006 - 15:15, édité 1 fois
avatar
X-Files_ArPaNet
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5942
Age : 31
Localisation : Castle Rock, Maine
Date d'inscription : 28/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://horreurnet.jeun.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Elephant Man (1980)

Message par Horreur-Net le Mer 20 Sep 2006 - 15:13

Anthony Hopkins est en effet ,un superbe acteur .

_________________

Démons de Lamberto Bava : Le summum de la série B underground
avatar
Horreur-Net
Administrateur/Créateur
Administrateur/Créateur

Masculin Nombre de messages : 3699
Age : 26
Localisation : Trou du c** du monde
Date d'inscription : 26/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://horreurnet.jeun.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Elephant Man (1980)

Message par Frère Bartholomé le Ven 9 Fév 2007 - 19:33



Décidément fasciné par les sujets malsains et anticonformistes, David Lynch accouchait avec Elephant Man de son œuvre la plus ambitieuse et renommée. Le foutraque mais remarquable Eraserhead lui avait valu trois ans plus tôt sa consécration en tant que brillant auteur dans le canon du cinéma de genre, ce qui occasionna un bel avenir pour le réalisateur. À la manière de Freaks, peut-être le plus beau film sur la difformité humaine avec celui de Lynch, Elephant Man se dissimule extrinsèquement sous des allures de faux métrage d'horreur pour se révéler en fin de compte un poignant drame dédié à la différence, dépouillé de cette sensiblerie hypocrite que l'on trouve généralement dans les productions traitant d'un thème similaire. John Hurt, méconnaissable sous l'exceptionnel maquillage dû à Christopher Tucker, livre là une composition bouleversante, avec un jeu d'acteur tout en finesse, tout en nuances; face à lui, Anthony Hopkins n'a guère à pâlir dans son rôle de chirurgien très sobrement interprété mais sans la moindre fausse note. Si Elephant Man doit beaucoup au talent de ses deux comédiens principaux, il ne se distingue pas moins par sa formidable réalisation: les mouvements d'appareils et la photographie de Freddie Francis, d'une beauté et d'une perfection ahurissantes, confèrent à l'œuvre une grande ampleur formelle que n'altère pas le moins du monde ce choix du noir/blanc en terme d'esthétique. Malgré son ton grave, le film véhicule de superbes instants d'émotion, décuplés par la musique de John Morris, ce qui ne tend en rien à faire basculer l'ensemble dans la mauvaise fable lacrymale. Elephant Man a beau demeurer l'une des pièces les moins extravagantes de Lynch, il ne déroge pas totalement aux obsessions pour l'expressionnisme affichées par le cinéaste, qui se retrouvent ici dans la séquence d'introduction, le cauchemar de John Merrick ou encore la représentation théâtrale donnée par Mrs. Kendal. Dramatiquement très aboutie, l'œuvre n'est néanmoins pas sans défauts, en témoignent certaines facilités narratives un tantinet bancales (comment se fait-il que John apprenne à parler aussi vite et avec une telle éloquence ?) ainsi qu'un rythme parfois trop lent, à moins qu'il ne s'agisse d'un petit manque de souffle dont fait preuve l'intrigue. Ces quelques faiblesses ne sauraient pourtant atténuer la portée cinématographique d'Elephant Man, qui se veut un formidable hymne à la tolérance, magnifiquement mis en scène et interprété, définitivement intemporel et tout simplement essentiel au sein du septième art. Un classique, un vrai.

17/20

avatar
Frère Bartholomé
Alien Aliéné
Alien Aliéné

Masculin Nombre de messages : 2844
Age : 28
Localisation : Okinawa
Date d'inscription : 24/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Elephant Man (1980)

Message par Choomaker le Ven 9 Fév 2007 - 19:40

Ta critique résume bien mes pensées envers le film même si ce rythme parfois lent je dois l'avouez ne m'a pas gênez . Quand au fait que John arrive trop facilement à parler c'est clair que c'est vrai mais bon en même temps c'est un film et puis Lynch et le réalisme . Personellement ce qui me clout le plus dans le film ce sont deux scènes , la fin lorsqu'il s'endort en s'allongant "comme tout le monde" SPOILER et décède FIN DU SPOILER et surtout ce que j'ai cités plus haut "Je ne suis pas un animal" , "Je suis un être humain" .

Magnifique de chez Magnifique .
avatar
Choomaker
Administrateur/Créateur
Administrateur/Créateur

Masculin Nombre de messages : 2141
Age : 26
Date d'inscription : 06/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Elephant Man (1980)

Message par Frère Bartholomé le Ven 9 Fév 2007 - 19:44

Horreur.Net a écrit:et puis Lynch et le réalisme .
Mmmh, il me semble pourtant qu'il y a à peine quelques minutes plus tôt, tu trouvais le film réaliste:
Un film boulversant , cruel , réaliste et magnifique meme si contrairement à ma première vision je lui est trouvés de rares et minimes longueurs .

M'enfin, tout cela n'importe que très peu, tant ce film, malgré ses infimes faiblesses, est génial. Smile
avatar
Frère Bartholomé
Alien Aliéné
Alien Aliéné

Masculin Nombre de messages : 2844
Age : 28
Localisation : Okinawa
Date d'inscription : 24/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Elephant Man (1980)

Message par Choomaker le Ven 9 Fév 2007 - 19:46

En tout les cas super heureux que tu ait aimés voir adorer car perso c'est un de mes films cultes , ce film montre extrèmement bien la cruauté de l'homme envers son différent .
avatar
Choomaker
Administrateur/Créateur
Administrateur/Créateur

Masculin Nombre de messages : 2141
Age : 26
Date d'inscription : 06/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Elephant Man (1980)

Message par Frère Bartholomé le Ven 9 Fév 2007 - 19:48

Il est d'ailleurs avec Freaks le plus beau film sur la monstruosité humaine et la peur de la différence que j'aie vu. Si tu n'as pas encore découvert ce chef-d'oeuvre de Tod Browning, je te conseille de le faire au plus vite !
avatar
Frère Bartholomé
Alien Aliéné
Alien Aliéné

Masculin Nombre de messages : 2844
Age : 28
Localisation : Okinawa
Date d'inscription : 24/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Elephant Man (1980)

Message par Choomaker le Ven 9 Fév 2007 - 19:50

Non je ne l'ai pas vu mais je compte car c'est un pur classique et j'imagine que The Elephant Man à été inspiré par celui ci .
avatar
Choomaker
Administrateur/Créateur
Administrateur/Créateur

Masculin Nombre de messages : 2141
Age : 26
Date d'inscription : 06/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Elephant Man (1980)

Message par Frère Bartholomé le Ven 9 Fév 2007 - 19:53

Je n'en suis pas sûr, puisqu'Elephant Man s'inspire avant tout d'un fait réel, un être humain difforme du nom de Merrick a réellement existé et on peut presque dire que le film de Lynch en est une biographie.
avatar
Frère Bartholomé
Alien Aliéné
Alien Aliéné

Masculin Nombre de messages : 2844
Age : 28
Localisation : Okinawa
Date d'inscription : 24/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Elephant Man (1980)

Message par Choomaker le Ven 9 Fév 2007 - 19:56

Oui tu dois avoir raison , et d'un point de vue émotionnel et dramatique Freaks arrive t'il à la hauteur d'EM ?
avatar
Choomaker
Administrateur/Créateur
Administrateur/Créateur

Masculin Nombre de messages : 2141
Age : 26
Date d'inscription : 06/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Elephant Man (1980)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum