The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par X-Files_ArPaNet le Ven 18 Aoû 2006 - 17:26

Ton explication est bonne mais je reste convaincu (je suis borné, c'est dans ma nature) que des expressions comme "moins pire" ou "faire de l'essence" ne font pas évoluer la langue française mais la font régresser, étant donné que ce sont les enfants qui ne connaissent pas encore les "joies" de la grammaire (je suis ironique, bien sûr !) qui font ce type d'erreur. Mais je respecte ton point de vue, Ferdinand.
avatar
X-Files_ArPaNet
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5942
Age : 32
Localisation : Castle Rock, Maine
Date d'inscription : 28/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://horreurnet.jeun.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par zombie666 le Ven 18 Aoû 2006 - 17:27

Tbnk j'aime bien votre débat messieur sa reste interresant a lire !!!!!!!!!!!!
avatar
zombie666
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 672
Age : 29
Localisation : La Malbaie (québec)
Date d'inscription : 06/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par Picrotal le Ven 18 Aoû 2006 - 17:30

Je n'ai jamais entendu un enfant dire " moins pire " ou " faire de l'essence ". L'expression " moins pire " revient à dire " mieux, mais toujours mauvais ". Elle a pleinement sa raison d'être dans un registre de langage ironique. Quant à " faire de l'essence ", franchement, je me demande vraiment ce qui te choque là-dedans. C'est une expression comme une autre. Dans les deux cas, je ne vois vraiment pas en quoi ces deux expressions font " régresser " quoique ce soit. Ce qui fait régresser la langue française, c'est le fait de ne plus utiliser que des termes anglais lorsque leur équivalent français existe. Et dans ce domaine, ce sont les québecois qui montrent l'exemple. En-dehors de cela, ce que tu considères comme régression n'est que l'évolution naturelle et logique d'une langue vivante.

Picrotal
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3695
Age : 42
Date d'inscription : 28/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par zombie666 le Ven 18 Aoû 2006 - 17:32

Mais moi chez pas depuis que je suis jeune on utilise l'expresion moin pire ou peinturer pis ses dans notre langue au québec au fils des ans Non ??? En tout cas ses des expresion fords utiliser par chez nous !!
avatar
zombie666
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 672
Age : 29
Localisation : La Malbaie (québec)
Date d'inscription : 06/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par Picrotal le Ven 18 Aoû 2006 - 17:36

zombie666 a écrit:Mais moi chez pas depuis que je suis jeune on utilise l'expresion moin pire ou peinturer pis ses dans notre langue au québec au fils des ans Non ??? En tout cas ses des expresion fords utiliser par chez nous !!

Oui, parce que le français du Québec a évolué différemment de celui de France, et n'est en aucun cas victime d'une quelconque forme de " régression ".

Picrotal
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3695
Age : 42
Date d'inscription : 28/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par X-Files_ArPaNet le Ven 18 Aoû 2006 - 17:40

Par chez vous, oui, mais je ne critique pas vos expressions ni vos formulations car elles appartiennent à votre culture.
Quant à "moins pire", écoute bien les enfants (de 5 à 12 ans) car ils emploient beaucoup "moins pire" ou "plus pire", parole d'Arpanet. Mais si on accepte "moins pire", il faudra également accepter : "moins mieux", "plus mieux", "beaucoup meilleur", "plus pire", et j'en passe, laissant place à un capharnaüm monumental dans la langue française où la grammaire n'aura plus sa place ou se verra remplacée par un catalogue grotesque d'erreurs grammaticales mal corrigées chez les enfants.
avatar
X-Files_ArPaNet
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5942
Age : 32
Localisation : Castle Rock, Maine
Date d'inscription : 28/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://horreurnet.jeun.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par zombie666 le Ven 18 Aoû 2006 - 17:42

Lol au québec sa arrive qu'on dit plus mieux loll j'avoue que ses laid mais sa toujours été de même
avatar
zombie666
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 672
Age : 29
Localisation : La Malbaie (québec)
Date d'inscription : 06/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par X-Files_ArPaNet le Ven 18 Aoû 2006 - 17:46

Oui, parce que votre langue a évolué différemment de la nôtre, comme le soulignait justement Ferdinand. Mais tout comme nous n'utilisons pas "peinturer" pour dire "peindre", nous n'utilisons pas "moins pire". Les américains ou anglais ne disent pas "more worth" ou "less worth" il me semble, mais "better" et "worth".
avatar
X-Files_ArPaNet
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5942
Age : 32
Localisation : Castle Rock, Maine
Date d'inscription : 28/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://horreurnet.jeun.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par zombie666 le Ven 18 Aoû 2006 - 17:47

Ok lol
avatar
zombie666
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 672
Age : 29
Localisation : La Malbaie (québec)
Date d'inscription : 06/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par Picrotal le Ven 18 Aoû 2006 - 18:10

Je répète encore une fois que " moins pire " est aussi une formulation qui peut s'employer sous un angle ironique. Mais quoiqu'il en soit, puisque " moins pire " est couramment employé au Québec, tu ne peux donc pas dire que ce n'est " pas français ", ni reprocher à Z666 de l'employer. Ce forum n'est pas exclusivement réservé aux français de France, et toutes les distorsions francophones du monde sont les bienvenues ici !

Picrotal
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3695
Age : 42
Date d'inscription : 28/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par X-Files_ArPaNet le Ven 18 Aoû 2006 - 18:35

Ferdinand a écrit:Je répète encore une fois que " moins pire " est aussi une formulation qui peut s'employer sous un angle ironique. Mais quoiqu'il en soit, puisque " moins pire " est couramment employé au Québec, tu ne peux donc pas dire que ce n'est " pas français ", ni reprocher à Z666 de l'employer. Ce forum n'est pas exclusivement réservé aux français de France, et toutes les distorsions francophones du monde sont les bienvenues ici !

Pourquoi tu tripes là ? J'ai toujours signalé à Z666 que les Québecquois avaient parfaitement le droit de l'utiliser, regarde les topics précédents. Et non, ce n'est pas du français mais du québecquois, comme certains mots ou expression françaises qui n'existent pas et s'attachent auw régions, comme "à toute berzingue" qui peut passer comme Normand et non français. Quand les Américains créent des mots en argot que les Anglais n'utilisent pas, c'est de l'argotique américain, pas de l'anglais.

Et puis, marde, maudit chris, t'as complètement niaiseux, j'va t'casser les gosses avec mon char, là. Tabernacle, c'ti pô possible c'ui-lô ! Laughing Laughing
avatar
X-Files_ArPaNet
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5942
Age : 32
Localisation : Castle Rock, Maine
Date d'inscription : 28/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://horreurnet.jeun.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par zombie666 le Ven 18 Aoû 2006 - 18:50

Non ferdinand il a raison il na jamais dit rien de mal sur le québec enfin je crois lol
avatar
zombie666
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 672
Age : 29
Localisation : La Malbaie (québec)
Date d'inscription : 06/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par X-Files_ArPaNet le Ven 18 Aoû 2006 - 18:52

En effet, c'est ce que tu crois, éhéhéhéhhéhé... Cool
avatar
X-Files_ArPaNet
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5942
Age : 32
Localisation : Castle Rock, Maine
Date d'inscription : 28/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://horreurnet.jeun.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par zombie666 le Ven 18 Aoû 2006 - 18:56

Lol
avatar
zombie666
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 672
Age : 29
Localisation : La Malbaie (québec)
Date d'inscription : 06/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par Picrotal le Ven 18 Aoû 2006 - 19:05

X-Files_Arpanet a écrit:
Ferdinand a écrit:Je répète encore une fois que " moins pire " est aussi une formulation qui peut s'employer sous un angle ironique. Mais quoiqu'il en soit, puisque " moins pire " est couramment employé au Québec, tu ne peux donc pas dire que ce n'est " pas français ", ni reprocher à Z666 de l'employer. Ce forum n'est pas exclusivement réservé aux français de France, et toutes les distorsions francophones du monde sont les bienvenues ici !

Pourquoi tu tripes là ? J'ai toujours signalé à Z666 que les Québecquois avaient parfaitement le droit de l'utiliser, regarde les topics précédents. Et non, ce n'est pas du français mais du québecquois, comme certains mots ou expression françaises qui n'existent pas et s'attachent auw régions, comme "à toute berzingue" qui peut passer comme Normand et non français. Quand les Américains créent des mots en argot que les Anglais n'utilisent pas, c'est de l'argotique américain, pas de l'anglais.

Et puis, marde, maudit chris, t'as complètement niaiseux, j'va t'casser les gosses avec mon char, là. Tabernacle, c'ti pô possible c'ui-lô ! Laughing Laughing

Je ne tripe pas, ok ? relis toi-même ce que tu as écrit :

D'abord, tu déclares a Z666 : " Au fait, s'il te plaît, "moins pire" ça ne se dit pas, c'est comme "plus pire". Mais ne t'inquiète pas, tu n'es pas le seul à l'avoir dit. "

Sur ce, je te fais remarquer que cette expression est employée au Québec, ce à quoi du réponds :" Bah c'est pas français, c'est tout ce que je voulais dire " – Etrange, de vouloir considérer que le seul vrai français est le français de France. Je te fais alors remarquer que si les québecois l'emploient, alors c'est valable chez eux, et que cela appartient au français.

Ta réponse : " Mais en acceptant de telles divergences, on détruit la langue. " Est-ce à dire que le québecois est une divergence de la langue française, qui tend à sa destruction ?

J'ai donc relu les topics précédents, et ils me confirment dans l'idée que je ne tripais pas, mais qu'au contraire la remarque que je viens de te faire était parfaitement légitime et justifiée. Point final.

Autre chose : Il ne faudrait pas que tu t'imagines que le québecois est une langue autre que le français, comme l'américain une langue autre que l'anglais. Le québecois, c'est du français avant d'être du québecois. De la même manière que les normands parlent français dans leurs expressions régionales ("a toute berzingue" est d'ailleurs répandu partout), la Normandie ayant, comme toutes les régions de France, son propre patois originel.

Picrotal
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3695
Age : 42
Date d'inscription : 28/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par zombie666 le Ven 18 Aoû 2006 - 19:08

Ayoye on sens que tu aimme faire des débat ferdinand non ses vraiment coool voir quelqun défendre la langue francaise.lol
avatar
zombie666
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 672
Age : 29
Localisation : La Malbaie (québec)
Date d'inscription : 06/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par X-Files_ArPaNet le Ven 18 Aoû 2006 - 19:17

D'accord, le québecquois est avant tout du français, mais les expressions ou les formulations qu'ils emploient diffèrent de la langue française, comme peinturer. La langue française au Québec évolue comme celle de tout autre patois français : c'est pas toujours du français mais ça y ressemble (suffit de se ballader dans un magasin de beaufs près de chez moi pour comprendre que ça diffère du français). Et je ne disais pas de mal des Québecquois, la preuve : 666 ne l'a pas ressenti comme cela.

Et je ne dis pas que les Québecquois vouent la langue française à sa destruction, mais qu'accepter une expression comme "moins pire" ou "plus pire" en France revient à baffouer des règles de grammaire qu'on nous enseigne durement depuis des dizaines d'années.

Donc, comme l'argot américain n'est pas de l'anglais même s'il se base dessus, les divergences québecquoises ne font pas partie de la langue française mais appartiennent à un dialecte local (comme marde à la place de merde, comme peinturer au lieu de peindre), comme c'est le cas en Corse ou dans d'autres pays francophones. Et c'est pas pour ça qu'un dialecte est mieux qu'un autre (ou "moins pire", ahaha) ou moins bien, tous se valent mais appartiennent à diverses cultures.
avatar
X-Files_ArPaNet
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5942
Age : 32
Localisation : Castle Rock, Maine
Date d'inscription : 28/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://horreurnet.jeun.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par X-Files_ArPaNet le Ven 18 Aoû 2006 - 19:18

Les dialectes seraient du franco-normand, du franco-québecquois, du franco-corse, etc. Par contre, je sais pas ce que ça donnerait un dialecte québecquo-corse ??
avatar
X-Files_ArPaNet
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5942
Age : 32
Localisation : Castle Rock, Maine
Date d'inscription : 28/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://horreurnet.jeun.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par zombie666 le Ven 18 Aoû 2006 - 19:37

lol
avatar
zombie666
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 672
Age : 29
Localisation : La Malbaie (québec)
Date d'inscription : 06/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par Picrotal le Sam 19 Aoû 2006 - 5:26

Le français, à la base le francien, était la langue d'Ile-de-France, qui ensuite, et par de véritables sommations parfois violentes, à été imposée au reste du pays. Faut-il donc considérer, dés lors, que seul le français de Paris est le bon, et que TOUTES les divergences locales correspondent à des " dialectes " ? Le québecois, c'est du français. Le belge, c'est du français. Etc. Tous ces pays sont des pays francophones : ils parlent FRANÇAIS. Qu'il y ait des divergences, c'est un fait : mais en aucun cas le français de France n'est le français " canon ". Si des expressions comme " moins pire " ou " pas pire " devaient apparaitre en France, ou " peinturer " etc. , ça ne serait qu'une évolution, un apport à la langue française de France, et certainement pas une dégradation. Après tout, nous n'hésitons pas à adopter " courriel " qui vient du québec, sans parler de mots comme " pourriel ", " clavarder ", etc. — Donc, que notre langue vive des évolutions grammaticales ou orthographiques, c'est absolument merveilleux, c'est ce qui lui permet de demeurer vivante. Cela s'est toujours passé ainsi. Je n'hésite d'ailleurs jamais à utiliser l'expression " pas pire " qui fait dorénavant partie de mon langage quotidien. — Mais quoiqu'il en soit, dire que seul le " français de France " est le vrai français et que tous les autres sont des dialectes, des proto-français, est une idée totalement fausse. C'est se placer uniquement du point de vue français, et oublier que, dans ce cas, les québecois pourraient fort bien dire que leur " français " est le bon, et le notre le mauvais. Il n'y a pas de prédominance de la France sur la francophonie. C'est même le pays francophone qui se fout le plus de la défense de la francophonie, malgré ses beaux discours. Le français vit de par le monde, avec ses richesses et ses divergences locales, mais cela reste du français, et je ne pense pas qu'un belge, qu'une suisse, qu'un québecois, sans parler des pays africains francophones, apprécieraient qu'on vienne leur dire qu'ils ne parlent qu'un " dialecte ".

Quant au " dialecte " corse, il ne concerne pas le français : il concerne la langue corse. C'est pareil pour la langue basque. La langue bretonne, etc. ce sont ce que l'on appelle aussi des " patois " : des langues indépendantes du français, et des langues qui lui sont historiquement antérieures. Les corses parlent français, sauf quand ils s'expriment dans leur langue originelle, c'est à dire le " dialecte " corse. Mais dire que les expressions typiquement corses employées dans leur pratique de la langue française relève du dialecte n'a aucun sens. C'est un français avec des variantes régionales, rien à voir avec un dialecte, rien à voir avec les disparités linguistiques que l'on rencontre en Italie ou en Espagne.

Tout cela pour dire que les québecois parlent français. On peut appeler cela du québecois pour mettre en relief certaines différences, mais cela n'en demeure pas moins du français. La même langue que nous. La notre. Celle du monde francophone.

PS : l'idée que nous " bafouons " (avec un seul f) la grammaire que nous apprenons à l'école en " acceptant " des nouvelles expressions est un contresens. A l'école, nous apprenons la grammaire " en cours ". Mais la grammaire est en mouvement. Elle évolue. Si nous appliquions uniquement la grammaire apprise à l'école, la langue n'évoluerait plus. Elle n'aurait jamais évolué. Nous parlerions encore comme au dix-septième siècle, en gros. Or ce n'est pas le cas. Alors oui, " pas pire " est un barbarisme : mais peut-il va t-il s'imposer, et la langue française aura évolué, tout simplement.

Je ne dis pas qu'il est question d'accepter avec laxisme toutes les erreurs, mais il faut savoir faire la part des choses, et ne pas perdre de vue qu'une langue n'est jamais définitive tant qu'elle est vivante. Tu me reprochais tout à l'heure de " triper " : non seulement c'était totalement injuste, mais le fait que tu emploies ce mot est à mon sens beaucoup plus choquant que d'utiliser l'expression " pas pire ". Que veut dire exactement cet anglicisme ? Il est tellement indéfinissable que chacun peut lui mettre le sens qu'il veut derrière, et c'est d'ailleurs ce qui le rendait particulièrement insultant.

Picrotal
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3695
Age : 42
Date d'inscription : 28/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par X-Files_ArPaNet le Sam 19 Aoû 2006 - 10:37

Triper signifie partir dans son délire, basé sur la signification de to trip = voyager, et du bad trip. La différence entre triper et plus pire, c'est que triper est une intégration des autres langues comme basta, spaghetti, etc. Alors que pas pire est une déformation de la langue française basée sur une faute grammaticale. Et je reste attaché à mon point de vue qui est que des expressions comme pas pire ou moins pire ne sont rien d'autre que des fautes de grammaire non corrigées. Mais cela n'empêche en rien la langue d'évoluer : la preuve, elle intègre des mots nouveaux, qu'ils soient français, anglais, italiens, espagnols... Elle intègre des mots nouveaux et les conjugue à sa manière afin de les franciser. Mais moins pire, c'est une façon de faire régresser la langue étant donné qu'elle est contraire aux bases de la grammaire. Accepter une telle déformation, c'est accepter toutes les autres étant donné qu'il n'existe que des jugements de valeurs subjectifs à ce propos. Toutefois, je suis bien conscient que "moins pire" signifie un état se trouvant entre le mieux et le pire mais qui n'est ni l'un ni l'autre, mais en aucun cas cet état doit s'exprimer par le terme "moins pire" car ce serait contredire la grammaire elle-même, bien que celle-ci soit en évolution.
Je noterais que "plus pire" est absurde étant donné que rien ne peut être pire que pire puisque ce qui est pire est le pire ! Et puis, on peut toujours dire "encore pire" ou "bien pire". En fait, "moins" et "plus" expriment une quantité, c'est pour cela qu'on ne peut les employer avec "pire".
Donc à nous de trouver le nom d'un état se trouvant entre le pire et le mieux mais qui ne désagrège pas la grammaire française.

Quant aux dialectes, désolé mais je considère qu'une expression comme "moins pire" ou "plus pire" appartient au dialecte local tout comme "niaiseux" ou "chris" qui sont également basées sur la langue française mais qu'ils se sont appropriés pour créer ces expressions, dont je raffole d'ailleurs (hormis moins pire et plus pire, bien entendu). Et je ne dis pas que le "francien" est la vraie langue française, au contraire. Pour moi, toutes les régions se basent sur la langue française, mais divergent chacune de leur côté pour se créer leurs expressions, leur accent, leurs déformations, leurs nouveaux mots. Et pareil pour tous les pays francophones. Les dialectes normand, breton, québecquois, belge, "parisien", suisse, alsacien, sénégalais, se basent sur le français, certes, mais leur évolution, quoiqu'intéressante, ne concerne que le dialecte. Ce n'est pas parce qu'une région parle mal le français que c'est une évolution et qu'il faut absolument l'intégrer, c'est le meilleur moyen pour faire de cette langue un beau bordel. Avec de belles expressions telles que "comme si que", "j'ai allé", "plus pire", "faut que j'y vais", "attamer", etc.

Si t'as intégré des expressions comme "moins pire" ou "plus pire", je te conseille fortement de ne pas les employer durant l'exposé de ta thèse parce que tu vas te faire recaler direct. Parce que ce n'est pas français...
avatar
X-Files_ArPaNet
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5942
Age : 32
Localisation : Castle Rock, Maine
Date d'inscription : 28/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://horreurnet.jeun.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par Picrotal le Sam 19 Aoû 2006 - 15:13

X-Files_Arpanet a écrit:Si t'as intégré des expressions comme "moins pire" ou "plus pire", je te conseille fortement de ne pas les employer durant l'exposé de ta thèse parce que tu vas te faire recaler direct. Parce que ce n'est pas français...

J'ai dit que j'avais intégré " pas pire " . Tu reproches aux autres de ne pas lire tes messages, mais je constate que tu ne prends pas la peine de lire le quart de ce que l'on t'écrit. Quant à tes jolis conseils, je te demanderai de les garder pour toi : que tu sois tétu est un fait, mais je ne vois pas de quel droit tu te montres insultant à mon égard.

D'autre part, j'en ai pour ma part terminé avec ce débat stérile. On ne va pas pourrir ce topic plus avant.

Picrotal
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3695
Age : 42
Date d'inscription : 28/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par X-Files_ArPaNet le Sam 19 Aoû 2006 - 19:24

Désolé, j'avais lu "plus pire" au lieu de "pas pire". Mais ce n'est pas une raison pour me reprocher de ne pas lire tes topics car je n'y répondrais si je ne les lisais pas, une erreur de lecture ça arrive à tout le monde, même à toi.
Par contre, je ne comprends pas en quoi je me suis montré insultant, pensant que tu utilisais l'expression "plus pire", je me suis demandé si tu osais l'utiliser au quotidien, au boulot notamment. Tu me reproches de ne pas lire le quart de ce que les autres écrvivent, ce qui est faux et insultant à mon égard, contrairement à ce que je te "conseillais" faussement étant donné que ce n'était pas un conseil mais une sorte de message caché pour te demander si tu osais utiliser "plus pire" dans tes études.
Je me suis trompé, ça arrive à tout le monde ; mais comme je crains de t'offenser ou de déformer tes propos, je rompts la conversation de suite, afin de laisser Amityville souffler un peu.

Après tout, la maison d'Amityville est la maison du Diable, alors peut-être que ce topic s'est transformé en topic du diable, également.
avatar
X-Files_ArPaNet
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5942
Age : 32
Localisation : Castle Rock, Maine
Date d'inscription : 28/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://horreurnet.jeun.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par Picrotal le Sam 19 Aoû 2006 - 20:51

Et le diable, c'est bien connu, s'arrange toujours pour avoir le dernier mot...

Picrotal
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3695
Age : 42
Date d'inscription : 28/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par X-Files_ArPaNet le Sam 19 Aoû 2006 - 20:58

Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil I AM THE EVIL ! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Héhéhé...
avatar
X-Files_ArPaNet
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5942
Age : 32
Localisation : Castle Rock, Maine
Date d'inscription : 28/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://horreurnet.jeun.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Amityville Horror (1979) de Stuart Rosenberg

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum